Le Bruit du monde -
  • feuilleter
  • Roman
  • Notabilia
  • Date de parution : 01/03/2018
  • Format : 12,8 x 20 cm, 168 p., 14,00 EUR €
  • ISBN 978-2-88250-519-4
Le Bruit du monde
Stéphanie Chaillou

Marie-Hélène Coulanges, dite Marilène, grandit à Brigneau, un hameau perdu au milieu de la campagne. Lieu de l’enfance, des cabanes et des jeux, creuset de la mémoire, Brigneau c’est aussi le lieu des premiers désenchantements, un endroit où la pauvreté semble figer les êtres et les choses.

 

Le Bruit du monde est le récit d’une quête de liberté, une histoire de déracinement, de séparation, d’identité perdue et de luttes. Stéphanie Chaillou parvient à dire les blessures secrètes, la peur de l’échec, les doutes et les espérances vives qui façonnent une vie.

 

« Marilène se souvient de cette époque au lycée de C. et de cette peur qui l’avait tenaillée soudain. L’avait tétanisée. Peur que le désir la tue. Elle avait eu peur que le désir la tue. Elle savait qu’il était possible d’être tué à cause de ça. Désirer. Vouloir trop fort. Elle ne savait pas, alors, si c’était à cause de sa lecture de Madame Bovary ou à cause de son père. »

ils en parlent…
  • « Un roman brutal et poétique. […] un plaidoyer en faveur de l’émancipation sociale et du courage d’être soi, autant qu’un hommage aux vertus rédemptrices de la littérature - cette dernière nous mettant rarement face à des personnages aussi insupportablement nus. »

    Camille Decisier, Le Matricule des anges

     

    « Stéphanie Chaillou déroule la vie de Marilène, une vie particulière qui trouve des échos dans de nombreuses existences. Précise comme une réalisatrice de documentaires à la Agnès Varda ou comme un peintre de vies à la Marie-Hélène Lafon, elle nous offre un roman d’une justesse incroyable, bouleversant, magnifique. »

    Aurélie Janssens, Librairie Page et Plume (Limoges), Page des Libraires

     

    « Dans ce roman de la pauvreté, et de tout ce que le nom contient en lui, mais ne dit pas, Stéphanie Chaillou opte pour une langue simple, à la couleur de l’enfance, et qui ne la trahit jamais. Car Le Bruit du monde frappe avant tout par son style, dont la brièveté et la juxtaposition des propositions rappellent les premiers essais poétiques de l’écrivaine. »

    Luigi de Piano, Le Courrier (Suisse)

     

    « S’il vous plaît, amis lecteurs, prêtez attention à ce petit livre poignant qui fait entendre une voix neuve et ardente. Le Bruit du monde, par Stéphanie Chaillou, est porteur d’une lucidité et d’un esprit d’audace conquis de haute lutte. […] Dans le style de Stéphanie Chaillou se mêlent les traces de Duras ou d’Annie Ernaux et au bout de ce qu’elle exprime il y a la théorie de la justice de Rawls. »

    Alice Ferney, Le Figaro littéraire

     

    « Un roman âpre qui invite, dans les pas de Jacques Rancière, à remplacer le mépris par la considération. »

    Sophie Joubert, L’Humanité

À propos de l'auteur
Existe aussi
Du même auteur
Plus de titres