Un rien de lumière -
  • Notabilia
  • Date de parution : 07/02/2019
  • Format : 15 x 23 cm, 13,99 EUR €
  • ISBN 978-2-88250-552-1
Un rien de lumière
Vladan Matijevic
Traduit par Gojko Lukic

Hilary écrit à Donna, dont elle est follement amoureuse. Donna reçoit-elle ses mails ? Hilary a-t-elle toute sa tête ? Les feux de l’amour prennent peu à peu la forme d’un lance-flammes.

 

Miloutine, alias Anthracite, ex-ministre, désormais revendeur itinérant de raticide, écrit lui aussi, mais des testaments — passion qui l’anime depuis son adolescence. À qui, agonisant dans la neige, lèguera-t-il finalement ses biens terrestres ?

 

Georges Vérité, lui, écrit des ouvrages de vulgarisation théologique. Pour survivre. Mais, pour vivre, il expie un crime dont on n’est pas certain qu’il l’ait commis : l’autodafé de Iouliana, son amour de jeunesse, toujours ardent, toujours incendiaire.

 

Triptyque crépusculaire où il ne reste qu’un rien de lumière, provenant de divers feux qui dévorent les restes, encore séduisants, du monde.

Après Les Aventures de Minette Accentiévitch et Le Baisespoir du jeune Arnold, Un rien de lumière est le troisième roman de Vladan Matijević publié en français. Vladan Matijević est considéré comme un auteur serbe contemporain majeur.

 

Les livres numériques des éditions Noir sur Blanc sont disponibles aux formats epub et mobi et sont pourvus d’un dispositif de protection par filigrane. Ils sont lisibles sur l’ensemble des ordinateurs et appareils mobiles (liseuse, tablette et smartphone).

ils en parlent…
  • « Avec Un rien de lumière, le Serbe Vladan Matijević écrit un grand roman obsessionnel. Brillant, déroutant. […] Un rien de lumière n’est pas un roman, c’est un maelström. »

    Damien Aubel, Transfuge

     

    « Un rien de lumière est un livre d’une noire ironie, dérangeant, parfois burlesque, désespéré. Si les trois rêveurs ne semblent pas présenter de parenté, excepté leur folie, il existe toutefois entre eux des liens cachés qui se découvrent peu à peu dans une construction subtile. Un triptyque hanté par une folie burlesque. »

    Isabelle Rüf, Le Temps

     

    « Matijević, né en 1962 à Čačak, en Serbie, nous entraîne loin dans son imaginaire absurde et drolatique pour mieux dire le réel, rendre compte d’une société sans queue ni tête. L’auteur dynamite le langage, le fait dégouliner hors de ses propres frontières. »

    Xavier Lepeyroux, Le Monde Diplomatique

À propos de l'auteur
Du même auteur