Sur les traces du Prêtre Jean -
  • Récit
  • Littérature de voyage
  • Date de parution : 07/04/2011
  • Format : 15 x 23 cm, 560 p., 25,35 EUR €
  • ISBN 978-2-88250-249-0
Sur les traces du Prêtre Jean
Nicholas Jubber
Traduit par Carine Chichereau
Langue d'origine : Anglais (Royaume-Uni)

« Pour l’or, l’argent, les pierres précieuses, les bêtes de toutes sortes et le nombre de peuples, nous pensons que nous n’avons point d’égal sous les cieux. Il n’y a aucun pauvre chez nous ; nous recevons tous les étrangers et pèlerins ; il ne se trouve point de voleurs ni de bandits en notre royaume, de même que l’adultère et l’avarice n’y ont cours. »
Épître du Prêtre Jean à Manuel Comnène

En 1177, le pape Alexandre III écrit une missive au roi des Indes, le fameux Prêtre Jean. Il choisit pour émissaire un moine médecin, maître Philippe. Personne ne sait dans quel Orient mystérieux et mythique se trouve le royaume du Prêtre Jean, ni s’il existe réellement. On fait courir les suppositions les plus folles à son sujet : qu’il est plus riche que tout autre empire, qu’un des fleuves qui le traverse vient du jardin d’Éden, qu’il abrite la fontaine de Jouvence ! Maître Philippe se met en route pour les Indes. Il part de Venise… et disparaît sans laisser de traces.
Huit cents ans plus tard, Nicholas Jubber trouve une copie de la lettre du pape dans une bibliothèque de Jérusalem et reprend la mission de maître Philippe. Avec Mike, son énergique compère, il fait le tour du bassin méditerranéen pour amener la lettre à bon port, jusqu’au Soudan et en Éthiopie. La quête d’un royaume mythique moyenâgeux est transposée avec l’humour et l’exubérance de la jeunesse dans le monde d’aujourd’hui… L’épopée contemporaine rejoint ici la légende.

ils en parlent…
  • « Jonglant avec les époques, comblant le passage du temps à l’aide de récits et faits historiques, Jubber conjugue le XIIe siècle à ses chroniques de voyages. »

    Profil

     

    « Un chef-d’œuvre d’aventure, d’humour, d’érudition. »

    Jean-Michel Barrault, Lire

     

    « Ce long récit de voyage tient de la chronique historique et du journalisme participatif sur un mode amusé, documenté et vivant (on bavarde et on se sustente beaucoup). »

    Thibaut Kaeser, Écho Magazine

À propos de l'auteur
Du même auteur