Une oasis à Crikvenica -
  • feuilleter
  • Document
  • Récits
  • Date de parution : 02/05/2016
  • Format : 15 x 23 cm, 88 p., 14,00 EUR €
  • ISBN 978-2-88250-423-4
Une oasis à Crikvenica
Le sort des réfugiés polonais en Yougoslavie pendant la Seconde Guerre mondiale
Janina Kujawska-Tenner

Édition trilingue : français, polonais, allemand

 

Adolescente, Janina Kujawska a vécu une partie de la Seconde Guerre mondiale dans un foyer pour réfugiés polonais en Yougoslavie, avec sa mère et ses sœurs. Ce home, destiné aux femmes accompagnées d’enfants, avait été fondé grâce au soutien d’un organisme caritatif suisse nommé « Pro Polonia ». Sur la côte dalmate, dans la petite localité de Crikvenica, le foyer fut organisé dans un hôtel loué (le Slavija) et sa gestion confiée à la mère de l’auteur. Au fil de l’évolution du conflit, cette zone de relative tranquillité allait passer aux mains des Italiens, d’abord, puis des partisans communistes de Tito, avant d’être reconquise par les forces de l’Axe et occupée par les Allemands.

 

Autour du home, une petite colonie polonaise s’est rapidement constituée, avec près de deux cents personnes de tous âges et de toutes conditions. Lorsque l’argent vint à manquer, du fait de la rupture des communications avec la Suisse et l’Angleterre, les membres de deux familles de l’aristocratie polonaise vendirent des bijoux pour assurer au moins l’approvisionnement de tous en nourriture.

 

Janina Kujawaska a retracé l’histoire de cette « oasis » fragile en complétant son témoignage irremplaçable par des recherches dans les archives. En 2016, la description de ce système d’assistance aux réfugiés prend une résonance toute particulière, et la valeur d’un exemple.

À propos de l'auteur
Du même auteur
Plus de titres